Dublin Delight

Je ne savais pas trop quoi faire de la capitale de l’Irlande lorsque je suis arrivé pour commencer avec 3 jours à Dublin – il pleuvait à verse lorsque l’avion a atterri, mais le soleil brillait si fort lorsque je suis monté dans mon taxi que j’ai eu besoin de regarder le sol. La pluie a recommencé alors que je déballais mes affaires à l’intérieur d’un B&B juste au nord du centre-ville, et si elle s’est à nouveau éclaircie assez longtemps pour que je puisse me rendre à l’arrêt de bus indemne, les vents étaient si forts au moment où j’ai atteint les rives de la Liffey que mon parapluie s’est littéralement brisé en deux et s’est envolé de ma main.

La météo de Dublin reflète l’expérience plus large du voyage dans la capitale irlandaise : Bipolaire mais pas tout à fait schizophrène, féroce à la fois dans sa beauté et dans des accès plus occasionnels de désagrément.

J’ai passé 3 jours à Dublin pour lancer un road trip à travers l’Irlande, mais avec le recul, mon expérience aurait été tout aussi enrichissante qu’un voyage à la carte sur un long week-end. Peu importe comment vous réduisez ce qu’il faut faire à Dublin, ce guide est sûr de vous aider à profiter pleinement de la ville, que vous voyiez Dublin en 3 jours ou que vous y passiez plus longtemps.

Vous avez besoin d’aide pour planifier vos 3 jours à Dublin ? Embauchez-moi comme votre coach de voyage !
Contenu
2.1 Jour 1 : La vie le long de la Liffey
2.2 Jour 2 : Des découvertes plus profondes
2.3 Troisième jour : Kilkenny, bande de bâtards !
4 The Bottom Line

Où séjourner à Dublin

L’hébergement à Dublin (et en Irlande en général) est cher, à la fois objectivement et en termes de ce que vous obtenez. À moins de vouloir payer 200 € (ou plus !) par nuit, vous ne logerez pas dans une maison géorgienne pittoresque ou dans un bel hôtel du centre-ville de Dublin, comme le Clarence ou le Temple Bar Inn. Au lieu de cela, vous devrez choisir entre séjourner dans un endroit plus racoleur en ville, ou dans un B&B mieux classé (j’ai choisi Botanic Villa) qui est un peu à la traîne, mais beaucoup plus joli.

Comment répartir vos 3 jours à Dublin

Jour 1 : La vie le long de la Liffey

Comme vous le savez si vous lisez ce blog avec une certaine régularité, j’ai une chance terrible avec les couchers de soleil – peut-être 5% de ceux que je vois sont d’une autre couleur que le gris. Donc, le fait que le coucher de soleil de ma première nuit à Dublin était un brillant mélange d’orange, de rose et de violet a été une pilule particulièrement difficile à avaler, après que j’ai décidé que l’incident de l’enlèvement du parapluie était suffisant pour que je jette l’éponge.

Heureusement pour moi, le lever de soleil du lendemain matin était tout aussi vibrant, un spectre qui a commencé à le montrer alors que je marchais devant l’emblématique Custom House de la ville sur les rives de la Liffey. Bien qu’il soit tôt (le soleil se lève à 5 heures pendant l’été en Irlande), j’ai décidé que ce moment de la journée était aussi bon qu’un autre pour explorer certaines des attractions de Dublin près de la rivière, notamment le Temple Bar (qui était franchement beaucoup plus facile à photographier sans les ivrognes qui y courent), Ha’Penny Bridge et The Spire, une attraction que j’aime personnellement mais que beaucoup de locaux trouvent apparemment hideuse.

Plus la lumière devenait vive, cependant, plus j’avais faim, et je suis donc retourné à Botanic Villa pour le premier petit-déjeuner irlandais de mes 3 jours à Dublin. Je suis retourné en bus au centre-ville vers l’heure du déjeuner, en frappant les attractions incontournables de Dublin telles que le château de Dublin, la cathédrale Christ Church, la rue Grafton et le musée d’histoire viking Dublinia (et la tour d’observation !), sans parler de tous les trésors aléatoires qui jalonnent le chemin entre ces points culminants plus établis.

J’ai terminé la première nuit de mes trois jours à Dublin avec une réunion surprise : Mon amie suédoise perdue depuis longtemps, Anna, vit maintenant à Dublin avec son nouveau mari, alors nous avons décidé de nous rencontrer pour un dîner de tapas précoce (de nombreux restaurants de Dublin Irlande s’éloignent fortement de la nourriture « irlandaise », pour une raison quelconque) à The Port House, qui sert des pintxos de style basque dans un environnement semblable à une grotte.

Journée 2 : Découvertes plus profondes

Il peut sembler étrange de recommander de visiter le Guinness Storehouse le deuxième jour de votre iitnerary de Dublin (plutôt que le premier), mais c’est en partie pratique. Après tout, la brasserie et le musée Guinness de Dublin, dont la terrasse d’observation à pic est l’un des meilleurs endroits à visiter à Dublin, se trouve légèrement à l’extérieur du centre d’une ville dont vous découvrirez rapidement qu’elle est très petite – géographiquement parlant, bien sûr.

Pour être sûr, comparé à la taille de Dublin dans son ensemble, St. Stephen’s Green semble positivement massif, même s’il est beaucoup moins énorme que les autres parcs urbains en Europe vont. Il en va de même pour la bibliothèque du Trinity College, bien qu’il s’agisse d’une distorsion bienvenue de la réalité. Étant donné qu’il faut débourser la somme astronomique de 13 € pour entrer dans l’exposition du Livre de Kells (par laquelle vous devez passer pour voir l’emblématique bibliothèque), vous serez heureux que l’échelle du bâtiment soit aussi spectaculaire qu’elle l’est. Conseil : achetez votre billet en ligne afin d’éviter une file d’attente encore plus grande que la collection de livres ici présente.

Comme je l’ai mentionné en décrivant le premier jour de votre plan de voyage à Dublin, une grande partie de ce qu’il y a à découvrir à Dublin existe entre les attractions. Ainsi, alors que je pourrais continuer à énumérer des points forts supplémentaires (le cimetière de Glasnevin, qui se trouve près de Botanic Villa, est assez impressionnant, et les jardins botaniques nationaux sont l’une des choses les plus romantiques à faire à Dublin), je vous encourage à passer votre deuxième jour à Dublin en suivant votre propre curiosité, et en faisant des découvertes en fonction de celle-ci.

(OK, je vous encourage aussi à aller voir le Leprechaun Museum, ne serait-ce que parce que son exécution est tellement meilleure que ce que vous pourriez attendre d’un lieu portant ce nom !)

Troisième jour : Kilkenny, You Bastards!

Je recommande presque toujours de faire une excursion d’une journée lors de votre dernier jour dans une ville donnée, et Dublin ne fait pas exception. En effet, s’il y a suffisamment de choses dans le centre-ville de Dublin pour occuper une journée complète de 3 jours à Dublin, il serait dommage pour vous de ne pas explorer au moins un endroit à l’extérieur, surtout si vous ne prévoyez pas de voyager plus loin en Irlande.

Les voyagistes de Dublin corroborent cela. Dans certains quartiers de la ville, il semble qu’une devanture sur deux colporte des excursions d’une journée vers les falaises de Moher, vers Killarney et l’anneau du Kerry ou même vers Belfast. Gardez ceux-ci pour plus tard dans votre voyage, ou pour un autre voyage entièrement si vous n’avez pas le temps maintenant – prenez une excursion d’une journée sur votre troisième de 3 jours à Dublin, mais quelque part relativement proche.

Spécifiquement, la ville de Kilkenny est à moins de deux heures de Dublin en bus ou en train, et offre un microcosme de ce que vous trouverez plus profondément dans l’intérieur de l’Irlande : Des châteaux près de Dublin mais en dehors de la ville, des églises, des paysages luxuriants – oh là là ! Officiellement connu sous le nom de Cill Chainnigh (qui se traduit par « église de Chainnigh » en gaélique irlandais), le nom de la ville semble faire référence à South Park uniquement de manière auditive (filtrée par un esprit un peu enfantin comme l’esprit), mais ce que vous y trouvez est positivement intemporel.

Bien, techniquement médiéval : L’abbaye noire a été construite en 1225, tandis que certaines parties de la cathédrale Saint-Canice remontent jusqu’au 9e siècle. Et même si certains des bâtiments importants de la ville (tels que la maison Rothe, construite au tournant du 17e siècle) sont plus modernes, relativement parlant, le château de Kilkenny est suffisamment éloigné de Baile Átha Cliath à la fois en termes de distance et de temps (il a ouvert en 1213) pour qu’il vaille à lui seul la peine de passer le troisième jour de votre itinéraire de Dublin ici.

Un incroyable itinéraire de 3 jours à Dublin : The tl;dr Version

Ce que vous devez faire à Dublin dépendra finalement du temps que vous avez à Dublin, ainsi que de vos préférences personnelles. Au minimum, je recommanderais de faire des choses suivantes à faire à Dublin une priorité:

  • Château de Dublin
  • Maison des douanes
  • Rivière Liffey
  • Temple Bar
  • Ha’Penny Bridge
  • St. Stephen’s Green
  • Guinness Storehouse
  • Bibliothèque du Trinity College

Vérifiez mon itinéraire principal en Irlande si voir Dublin en trois jours est simplement la première priorité de votre tour de l’île d’émeraude !

The Bottom Line

Dublin a à la fois un charme immédiat et un facteur de libération lente, ce qui fait de trois jours à Dublin la quantité parfaite de temps pour découvrir la capitale irlandaise. Passez chacun une journée complète à explorer les attractions les plus emblématiques de la ville et certaines de ses attractions plus obscures, puis terminez par une excursion d’une journée dans la charmante ville de Kilkenny, à moins de deux heures de route. Idéalement, vos 3 jours à Dublin donneront le coup d’envoi d’un plus grand voyage en Irlande, mais même si ce n’est pas le cas, vous profiterez immensément de la ville grâce à mon planificateur de voyage de Dublin.

Tagged as:Dublin,Europe,Irlande

A propos de l’auteur

Robert Schrader est l’auteur de 1160 messages sur Leave Your Daily Hell. Robert a fondé Leave Your Daily Hell en 2010 pour que les autres voyageurs disposent d’une source d’informations, de conseils et d’inspiration divertissante et fiable au bout des doigts. Vous voulez voyager plus souvent ? Abonnez-vous aux mises à jour par courriel dès aujourd’hui!

informe, inspire, divertit et responsabilise les voyageurs comme vous. Je m’appelle Robert et je suis heureux que vous soyez là !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.