if(typeof __ez_fad_position != ‘undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-sourcedaddy_com-box-3-0’)};Séquences de tâches

Windows 7 / Mise en route

Les séquences de tâches sont un élément central pour toute opération OSD. Elles consistent en une série de tâches personnalisables ou d’étapes exécutées séquentiellement. De nombreux types de tâches sont intégrés dansConfigMgr, et MDT ajoute également une poignée de tâches utiles. En outre, vous pouvez créer vos propres tâches à l’aide du kit de développement logiciel (SDK) de ConfigMgr si vous ne trouvez pas celle qui correspond à vos besoins.

L’assistant Nouvelle séquence de tâches, disponible dans le menu contextuel ou la barre de ruban du nœudSéquences de tâches en sélectionnant Créer une séquence de tâches , construit rapidement l’un des deux types de séquence de tâches par défaut ou une séquence de tâches personnalisée :

  • Construire et capturer : Ce type de séquence de tâches construit une image de système d’exploitation pour vous en effectuant les étapes suivantes :
    • Installer Windows à partir d’un programme d’installation du système d’exploitation
    • Installer les mises à jour logicielles
    • Installer les logiciels que vous souhaitez inclure dans l’image
    • Exécuter toute autre personnalisation que vous voulez inclure dans l’image
    • Prépare un système à capturer dans une image en le syspreppant
    • Capture une image du système dans un fichier WIM
  • Déploiement d’une image : Ce type de séquence de tâches déploie une image du système d’exploitation en effectuant les étapes suivantes :
    • Capture facultativement l’état d’utilisation et les données
    • Prépare les disques durs
    • Applique une image de système d’exploitation contenue dans un fichier WIM sur le disque dur local
    • Installe les mises à jour logicielles
    • Installe des logiciels supplémentaires
    • .

    • Effectue toute autre personnalisation
    • Restauration facultative de l’état et des données de l’utilisateur

Ces deux types de séquences de tâches prennent en charge une majorité des scénarios dans OSD (la section « ImageOperations » comprend des walkthroughs) ; Cependant, les séquences de tâches sont flexibles et ne se limitent pas à ce qui est produit par défaut. L’éditeur de séquences de tâches permet de personnaliser facilement les séquences de tâches ; vous pouvez adapter les séquences de tâches aux besoins OSD spécifiques d’une organisation – et avec un peu d’imagination, au déploiement de logiciels.

L’assistant présente également l’option de construire une séquence de tâches personnalisée ; les séquences de tâches construites en utilisant l’option personnalisée sont initialement vides et peuvent être utilisées pour les séquences de tâches OSD construites à partir de zéro ou les séquences de tâches non-OSD telles que le déploiement d’applications ou les mises à jour logicielles où une série d’actions multiples sont ordonnées et exécutées sur le système cible.Les séquences de tâches non-OSD étaient traditionnellement utilisées dans ConfigMgr 2007 à la place des scripts d’écriture, pour insérer des redémarrages dans un ensemble de tâches, ou pour coordonner plusieurs tâches qui doivent se produire dans une séquence à un moment programmé donné. L’utilisation de séquences de tâches pour des tâches non OSD, bien que déconseillée dans ConfigMgr 2012 en raison des nouvelles capacités de gestion des applications spécifiquement conçues par l’équipe produit pour fournir toutes les capacités pour lesquelles les administrateurs utilisent des séquences de tâches non OSD (et plus bien sûr), est toujours possible et présente certains avantages. L’utilisation des séquences de tâches de cette manière n’est pas explicitement couverte dans ce tutoriel, mais elle est relativement simple.

Démarrer avec le déploiement créé par l’assistant ou les séquences de tâches Build and Capture est fortement recommandé car il insère et ordonne correctement un ensemble minimum de tâches.

Pour modifier une séquence de tâches après la création, cliquez dessus avec le bouton droit et choisissez Editer (choisir Propriétés dans le menu contextuel entraîne l’affichage de la boîte de dialogue Propriétés de la séquence de tâches et non l’éditeur de séquence de tâches). Pour ajouter une tâche, il suffit de choisir le menu déroulant Ajouter, de choisir une catégorie de tâche, puis de sélectionner la tâche. Chaque tâche est personnalisable et possède ses propres paramètres configurables, comme nous le verrons plus loin.

Phases de la séquence de tâches

Les séquences de tâches ne sont pas formellement décomposées en phases, mais il existe clairement différentes parties de la séquence de tâches. Savoir ce dont ces différentes parties sont responsables est important pour savoir comment organiser votre séquence de tâches et comment la dépanner.

  • Démarrage : Cette phase facultative de la séquence de tâches s’exécute dans le système d’exploitation actuellement installé d’un système. Cela inclut généralement la capture des données utilisateur existantes et leur sauvegarde sur un SMP ou sur le disque dur local à l’aide d’un hard linking. D’autres tâches possibles incluentla mise à niveau du BIOS du système, la sollicitation de l’entrée de l’utilisateur, ou la collecte d’autres informations sur l’état ou le rôle actuel du système.
    Cette phase se termine par un redémarrage dans WinPE.
  • WinPE : Cette phase s’exécute complètement dans WinPE et prépare le système pour l’installation deWindows. Elle comprend la préparation du disque dur, la création et la modification de fichiers sans surveillance, et la copie de tous les fichiers nécessaires à l’installation de Windows sur le disque dur, y compris les pilotes et les fichiers d’installation du système d’exploitation.
    Cette phase se termine par un redémarrage sur les fichiers d’installation du système d’exploitation copiés sur le disque dur.
  • Windows Setup : Cette phase exécute Windows setup ou mini-setup à partir des fichiers d’installation du système d’exploitation copiés sur le disque dur – le mini-setup est utilisé si les fichiers d’installation du système d’exploitation proviennent d’une image sysprepped, et le full setup est exécuté s’ils proviennent du média d’installation. L’installation de Windows utilise les informations du fichier non surveillé créé et modifié dans la phase précédente pour s’assurer que cette phase est complètement non surveillée.Les pilotes applicables sont également installés par l’installation de Windows, en fonction de ce qui a été copié sur le disque dur dans la phase WinPE et d’un scan plug-and-play du matériel existant dans le système.
    Cette phase se termine par un redémarrage dans le système d’exploitation Windows nouvellement installé.
  • Post-Windows : Après l’installation de Windows, toutes les autres configurations qui dépendent de l’existence d’une installation fonctionnelle de Windows sont effectuées ; ainsi, cette phase s’exécute dans l’instance Windows nouvellement installée. Cela inclut l’installation des mises à jour, des applications et l’exécution de toute autre personnalisation.
    Cette phase se termine lorsque toutes les tâches sont terminées dans un scénario de déploiement normal. Pour les séquences de tâches deBuild and Capture, cette phase se termine lorsque la préparation des tâches d’imagerie commence.
  • Capture d’images : Cette phase finale de construction et de capture uniquement commence par la préparation de l’agentConfigMgr pour la création d’images et le sysprepping de Windows ; ces deux tâches sont exécutées dans l’instance Windows nouvellement installée. Enfin, le système est redémarré dans WinPE, et l’instance de Windows qui vient d’être installée est capturée dans un fichier WIM.
    Cette phase se termine lorsque le processus d’imagerie est terminé. Le système est redémarré une fois la création de l’image terminée ; cependant, le système démarre dans la version sysprepped du système d’exploitation. Parce qu’aucun fichier d’installation sans surveillance n’est disponible, le processus s’arrête pour attendre l’entrée de l’utilisateur au début de la mini-setup.

Vous pouvez également exécuter des commandes avant même qu’une séquence de tâches ne commence, en utilisant soit une commande de pré-démarrage (discutée dans la section « Personnalisation de l’image de démarrage ») ou en définissant un programme à exécuter en premier (discuté dans la section suivante) sur la séquence de tâches elle-même. Les commandes de pré-démarrage s’exécutent dans WinPE avant l’exécution de la séquence de tâches et sont une fonction de l’image de démarrage. Les dépendances de programme s’exécutent dans le système d’exploitation actuel et ne s’exécutent que si la séquence de tâches est lancée depuis le système d’exploitation. Les raisons d’utiliser l’une de ces techniques incluent une ou une combinaison des éléments suivants :

  • Afficher une interface utilisateur à l’interactif pour lui permettre de choisir parmi un ensemble d’options.
  • Configurer la valeur d’une ou plusieurs variables de séquence de tâches utilisées dans la séquence de tâches elle-même.
  • Préparer le système d’une autre manière, par exemple en le retirant d’ActiveDirectory, en mettant à niveau son BIOS ou en vérifiant que le disque ne contient pas d’erreurs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.