OMS EMRO | Programme élargi de vaccination | Programmes | Egypte

La vaccination est un outil important dans la prévention de maladies telles que la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la rougeole et la polio en Egypte.

Le ministère de la Santé et de la Population (MoHP) continue de faire progresser ses efforts en matière de PEV par l’introduction du vaccin contre l’haemophilus influenza (Hib) comme composant du vaccin PENTA, visant à réduire la morbidité et la mortalité dues à la pneumonie bactérienne. En plus de cela, le MoHP introduit un programme pilote pour la dose de naissance du vaccin contre l’hépatite B dans le cadre de son plan d’action pour lutter contre l’hépatite virale.

Avec des taux de couverture élevés pour la vaccination de routine, les maladies évitables par la vaccination ont connu un déclin remarquable au cours des dernières décennies. Cependant, plusieurs facteurs indiquent qu’il reste des défis à relever, avec des épidémies de rougeole survenues en 2013 et 2014, et un besoin croissant de financement pour l’introduction de nouveaux vaccins.

Conformément au Plan d’action mondial pour les vaccins 2010-2020, l’OMS continue de soutenir les efforts de l’Égypte en matière de PEV en formant les vaccinateurs et les superviseurs à la surveillance et à la vaccination systématique.

L’OMS fournit un soutien direct au MoHP pour l’acquisition d’équipements de la chaîne du froid, notamment des réfrigérateurs-congélateurs et des étiquettes de registre. L’OMS fournit également un soutien technique pour l’introduction du VPI et une aide financière pour maintenir la surveillance de la paralysie flasque aiguë.

Vers l’éradication de la polio

L’Égypte est exempte de polio depuis 2006 et les activités de vaccination et de surveillance sont essentielles pour maintenir ce statut. Des importations de poliovirus sauvages ont été trouvées par le biais d’échantillonnages environnementaux en décembre 2012 et en février 2014, et les flambées épidémiques à l’intérieur de la Syrie constituent un risque de nouvelles importations.

Depuis que l’Égypte a été déclarée exempte de polio, deux journées nationales de vaccination (JNV) ont été organisées chaque année par le MoHP avec le soutien de l’OMS, de l’UNICEF et de l’USAID. Un soutien technique est fourni par l’OMS sous forme de formation au déroulement de la campagne, à la surveillance et à la communication.

L’OMS assure également un suivi indépendant des campagnes de JNV. Le rapport d’avril 2014 a révélé une couverture globale élevée (97%), mais a également trouvé certains points chauds où la couverture était inférieure à 90%. Les conclusions du rapport de suivi de la campagne ont depuis été utilisées pour cibler ces zones dans la JNV d’octobre 2014.

Liens connexes

Immunisation

Initiative pour l’éradication de la poliomyélite

Polio en Égypte

Rapport de suivi post-campagne d’avril 2014

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.